La Tribune du 3.2.19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Pourquoi le nom de Sarasvati ?

Sarasvati est issue de la mythologie hindoue. Epouse de Brahma, elle est la déesse de la connaissance et des arts. Elle est la patronne de l’éloquence, des sciences, des écritures, de la poésie et de la musique.Vous comprenez ainsi que nous ne pouvions trouver meilleure source d’inspiration pour les femmes !

Pourquoi La lettre des femmes ?

C’est avant tout un souhait, un désir, une volonté de parler de la Femme, de son univers, de sa condition, de ses aspirations, autour des 3 piliers de Sarasvati : art, culture & société. Et Romain Gary fut certainement à la source de ce projet à la lecture de cette inspirante citation « l’absence de féminité dans notre civilisation est effrayante ».Et cette féminité, elle n’existe que partiellement dans les domaines de l’art, de la culture et de la société. Aussi nous avons voulu créer un univers particulier, original, insolite qui puisse ainsi fédérer une communauté partageant ses mêmes objectifs.

Sarasvati, quel langage, quel mode de communication et de partage ?

Nous ne vilipendons pas, ne critiquons pas, n’insultons pas, ne dénigrons pas, ne jugeons pas, ne censurons pas. En revanche, nous vous informerons, vous ferons remarquer des faits importants et nous explorerons de nouveaux univers.

Ce média ne sera pas généraliste car superficiel, pas professionnel car parcellaire, pas tuto maquillage car incompétent, pas féministe car non militant, pas théâtral car factuel et innovant.

Avec Sarasvati et vous, nous constituons une communauté de femmes unies par des liens d’intérêt et desseins communs. Notre souhait et objectif est de marquer les esprits, stimuler la curiosité et faire évoluer les sources de connaissances consacrées aux femmes.

Et quels seront nos prochains rendez-vous ?

L’information quotidienne du lundi au samedi sur Facebook, factuelle, illustrée et toujours intéressante ! Sarasvati c’est « La lettre des femmes », sur abonnement, tous les dimanches avec une Tribune, 3 infos plus développées (et étonnantes) + 1 Highlight sur une expo.

Gros plan sur La tribune hebdomadaire de la « Lettre des femmes » !

Afin de vous rassurer ! Cette tribune, que nous venons de monopoliser à l’occasion de cette première, sera désormais dédiée à la parole d’une femme remarquable ! Remarquable nous direz-vous ? Oui remarquable et afin de conserver toute indépendance hormis celle du dictionnaire Larousse dont nous ferons nôtre la définition :    

  • Qui est susceptible d’être remarqué, d’attirer l’attention
  • Qui se distingue par ses hautes qualités
  • Qui se signale à l’attention 

Sarasvati vous souhaite une bonne et belle lecture !

Et quand on aime, on partage ! Ne soyez pas égoïste et en conséquence n’hésitez pas à faire découvrir La lettre des femmes à votre entourage.Maintenant découvrez d’un autre œil les musées, délectez-vous

du dernier prix littéraire avec recul et, désormais, vigilance concernant l’attribution des prix scientifiques !

PS : Merci pour leur soutien indéfectible à Timothée, Aude, Vlad, Pascaline, Valérie, Roxane, Eglantine, Constance, Marie, Agathe, Jules , Louis, Gelly et Léon !

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.