Surendettement : le combat des femmes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

La vie à crédit pour rester à flot

En juillet 2019, un rapport de la Banque de France révélait que, en 2018, 54 % des dossiers de surendettement concernaient les femmes et que, dans 29 % des cas, elles étaient mère célibataires.

Plus de 50 % des personnes surendettées font partie d’un ménage vivant sous le seuil de pauvreté et plus de 25 % de ces personnes sont actuellement au chômage, 68 % des surendettés sont des personnes seules.

Près de 22 % des ménages surendettés sont des familles monoparentales, ce qui expose davantage les femmes et mères aux risques de surendettement, d’autant plus qu’elles disposent de revenus en moyenne inférieurs à ceux des hommes.

L’ensemble des dettes financières (emprunt immobilier, crédit à la consommation, autre dette bancaire)  représentent encore près de 75 % de l’endettement des surendettés, emprunt immobilier et crédit à la consommation représentant chacun près de 35 % de leurs charges d’endettement.

Plus de 20 % des dossiers ne comportent aucune dette à la consommation (crédit renouvelable, prêt personnel, crédit affecté, LOA), ce qui peut s’expliquer par les effets vertueux enclenchés par les Lois Lagarde et Hamon (2010 et 2014) en faveur d’une distribution plus encadrée du crédit à la consommation (notamment, du crédit renouvelable).

On assiste donc à une diminution régulière et nette du surendettement mais en même temps, il semble que le phénomène du surendettement perdure pour les populations particulièrement fragilisées socialement et financièrement.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.