Quinquados : elles ont 50 ans et vivent comme des trentenaires !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

« Ce n’est certainement pas un signe d’immaturité, bien au contraire »

« Ce n’est certainement pas un signe d’immaturité, bien au contraire, affirme la psychologue Yveline Exbrayat. Le job est fait, et maintenant elles peuvent se consacrer enfin à elles. Je me demande si ce n’est pas le regard des hommes qui en fait un signe négatif, car il n’est jamais bon (pour les hommes) qu’une FEMME vive pour elle-même et soit autonome. »

« Pour prendre soin des autres, il faut savoir prendre soin de soi, argumente cette spécialiste. Les quinquados se l’autorisent enfin, libérées des contraintes sociales et du regard des autres. Elles osent enfin être elles-mêmes. Une manière de se consacrer du temps à soi. Mais ce temps servira à nourrir le couple, s’il a résisté au temps, ou à la quête d’un nouvel amoureux. Là aussi, sans la contrainte du couple. »

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.