Quand le président de la FIFA demande aux femmes arbitres de ne pas saluer un prince qatari

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Le Cheikh ne serre pas la main aux femmes

La séquence, filmée par la chaine américaine Fox Sports 1, est diffusée sur Twitter par un acteur, auteur et homme politique écologiste italien, Giulio Cavalli.

On y aperçoit d’abord trois arbitres masculins s’avancer vers Gianni Infantino, le président de la FIFA. Ce dernier leur remet alors une médaille, et échange une poignée de mains avec les trois hommes. Ils se dirigent ensuite vers le Cheikh Joann, qui leur sert à son tour la main, façon « Covid-19 ».

Puis vient le tour des deux femmes arbitres. Au moment de recevoir leurs médailles, on peut apercevoir Gianni Infantino s’adresser plus longuement aux deux femmes, sans que l’on puisse entendre distinguer les propos échangés. Après quoi, l’air interloqué, les deux femmes passent devant le Cheikh sans le saluer, et sans que celui semble vouloir s’avancer vers elles.

Selon Giulio Cavalli, Infantino aurait en effet demandé aux deux arbitres « de ne pas ennuyer le Cheikh et d’éviter les contacts impurs ». « Le football préfère les mallettes pleines d’argent aux droits », conclue l’acteur italien, alors que se tiendra au Qatar la coupe du monde 2022, déjà très polémique.

La scène est d’autant plus surprenante que Gianni Infantino avait fait la promotion de l’arbitrage féminin au cours de cette Coupe du monde des Clubs, Edina Alves Batista étant devenue la première arbitre féminine à prendre en charge un match de la Coupe du monde des clubs lors de cette édition.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.