POUR PLUS DE 8 FEMMES SUR 10, LE SEXISME AU TRAVAIL EST UNE REALITE. INTOLERABLE !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

PARMI LES ACTIONS PRIORITAIRES, LA FORMATION DES MANAGERS ET SALARIE.E.S EST PERÇUE COMME LE PRINCIPAL VECTEUR POUR LUTTER CONTRE LES MANIFESTATIONS SEXISTES, ELLE EST PLEBISCITEE PAR PLUS DE 50% DES REPONDANTES ET REPONDANTS.

Le sexisme au travail envers les femmes et ses manifestations multiples :

. Par le biais de « blagues » : 8 collaboratrices sur 10 affirment en avoir déjà entendues et les trois quarts des hommes s’en disent témoins (74%).

. Dans leur travail au quotidien : 44% des femmes ont eu l’impression de recevoir un traitement différent d’un homme

. Dans la remise en cause de leurs capacités à manager une équipe : près d’une collaboratrice sur deux estime avoir déjà entendu des propos disqualifiants à l’égard des aptitudes managériales des femmes (pour manager une équipe (44%) ou diriger un service ou une entreprise (43%)).

. Vis-à-vis de la maternité et du temps partiel : Les trois quarts des femmes ont déjà entendu des préjugés associés à la maternité (75%), dont un quart (23%) à leur sujet

. Dans l’évolution professionnelle : 52% des femmes jugent avoir déjà été confrontées à certaines limites au cours de leur carrière en raison de leur sexe (augmentations/primes non reçues : 37%, promotions non accordées : 31%)

. Il nous faut toujours et encore mettre en lumière que le sexisme au travail est un phénomène massif : pour 82% des salariées interrogées « les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes dans le monde du travail », un constat partagé par 60% des hommes.

. Évaluer l’ampleur des conséquences du sexisme à la fois sur l’individu, en termes de souffrance au travail et d’obstacles à son parcours professionnel, et sur les organisations elles-mêmes : 95% des femmes et 90% des hommes affirment que les manifestations sexistes engendrent une baisse de confiance en soi et respectivement 94% et 90% une déstabilisation de la personne.

Toutes les personnes sondées jugent encore insuffisantes l’implication générale de l’État et des entreprises contre le sexisme. La moitié des hommes pensent que cette implication est suffisante, alors que c’est le cas seulement pour un tiers des femmes. Les actions et dispositifs de prévention doivent se poursuivre et être rendus plus visibles.

Pour Sandrine Ghiotto, Responsable des Etudes internes au sein du groupe EDF, « les attentes à l’égard des organisations sont d’autant plus grandes, que le sexisme est aujourd’hui clairement appréhendé par les salariées et la tolérance à son égard plus faible. »

L’enjeu est crucial pour les entreprises, organisations et salarié.e.s. Un enjeu qui est avant tout humain mais il aussi économique.

Humain car il est de la responsabilité, du devoir de l’entreprises et de ses managers d’acquérir et diffuser cette dimension éthique auprès de ses collaborateur.e.s et équipes.

Économique car le sexisme crée un climat délétère qui se traduit par une perte de repère, de confiance et d’engagement des salarié.e.s.   

Depuis toujours engagé pour la parité, l’engagement des femmes, la mixité et la lutte contre toute forme de harcèlement, WTformations (enregistré organisme de formation professionnelle) déploie pour les entreprises et organisations des solutions-formations.

Contactez-nous dès aujourd’hui afin d’envisager la solution-formation adaptée à vos propres enjeux.

WTformations – Women Today

email: contact@womentoday.fr

Tel : 00 33 6 03 44 60 17

Formations Juin – Juillet 2021 (distanciel)

. Référent harcèlement et agissement sexistes en entreprise *

. Harcèlement moral sur lieu de travail *

. Leadership au féminin *

. Management de la parité *

. Déconstruire les préjugés et stéréotypes de genre *

. Égalité femmes-hommes en entreprise : par quoi je commence ?

*Inscrivez-vous dès maintenant, tarifs « early bird » jusqu’au 3.05.21, -15% sur les frais d’inscription et -20% pour la deuxième inscription.

Au-delà des formations nous vous proposons des modules sur mesure, au regard de vos ambitions, du public concerné et en adéquation avec votre entreprise, organisation.

Sources AFMD / sondage #StOpE / Tendance Hotellerie

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.