10 August, 2020
HomeJe m'informeCulturePerdons-nous la culture de l’internet au profit de la culture de la haine ?

Perdons-nous la culture de l’internet au profit de la culture de la haine ?

Haters, contenus haineux : sommes-nous condamnés à subir ces minorités agissantes ?

« Dès qu’on met un pied dans les réseaux sociaux et qu’on s’y exprime, on s’expose aux critiques de tout poil dont certains se font une spécialité. Elles sont plus ou moins intelligentes, plus ou moins constructives, et aussi plus ou moins amusantes à lire. La capacité à être  » drôle « , c’est peut-être ce qui distingue le troll du hater. »

Le hater ne cache pas son jeu. Il tire à vue. Son objectif est d’exprimer son mécontentement ou cracher son venin, mais pas forcément de provoquer un débat. Le troll, quant à lui, est fourbe. Il est prêt à tout pour corrompre, tout faire en sorte que tout le monde s’écharpe.

Share