Vos bureaux vont vous rendre malades !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Sauf si nous modifions nos vies professionnelles !

Une poupée grandeur nature inquiétante avec le dos courbé et les yeux rouges illustre à quoi l’« employé de bureau du futur » pourrait ressembler.

La poupée, nommée « Emma » a été créée afin de nous mettre en garde contre les problèmes liés à l’environnement dans lequel nous travaillons actuellement.

Emma a été conçue dans le cadre d’un rapport appelé « The Work Colleague Of The Future » (le collègue du futur). D’après ce dernier, plus de 90 % des employés de bureau du Royaume-Uni qui souffrent de problèmes de santé liés au travail auraient plus de difficultés à travailler.

La poupée a le dos courbé en permanence, à force d’être restée assise pendant des heures en adoptant une mauvaise posture, mais également des varices, à cause d’une mauvaise circulation sanguine, et des yeux secs et rouges suite à d’innombrables heures passées devant un écran d’ordinateur.

Elle a également un gros ventre arrondi à cause de sa position assise.

William Higham, spécialiste du comportement du futur et auteur du rapport, a confié que la poupée soulignait l’importance d’« agir maintenant » et de modifier « radicalement » nos méthodes de travail.

Il a confié : « Le rapport ‘Work Colleague Of The Future’ montre que les employeurs et les employés ont vraiment besoin d’agir maintenant et de s’attaquer aux problèmes de santé liés au travail ».

« Nos bureaux vont nous rendre vraiment malades, sauf si nous modifions nos vies professionnelles de manière radicale, bougeons davantage, adoptons une meilleure posture à nos bureaux, prenons des pauses pour marcher régulièrement ou modifions l’aménagement de nos postes de travail ».

Les résultats suggèrent que 50 % des travailleurs britanniques interrogés souffrent déjà de problèmes au niveau des yeux, 49 % de maux de dos et 48 % de maux de tête à cause de leur espace de travail. Les travailleurs du Royaume-Uni seraient également inquiets au sujet de la vue (32 %), de la prise de poids (30 %) et des maux de tête et migraines persistants (26 %).

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.