Les violences conjugales en hausse de 30%. Les violences sur les enfants en hausse de 20%

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Les dommages collatéraux du Covid-19

Après une semaine de confinement, les chiffres montraient déjà une augmentation des violences conjugales d’environ 30% en France. Une tendance à la hausse depuis confirmée par le ministre de l’Intérieur qui a annoncé la mise en place de plusieurs dispositifs pour lutter contre cette recrudescence de violence.

La ligne téléphonique « Allô enfance en danger » a reçu 20% d’appels en plus depuis le début du confinement. Les appels au 119 considérés comme urgents ont même augmenté de 60% par rapport au moins de février. C’est un bien triste record : la ligne téléphonique « Allô enfance en danger » a reçu 20% d’appels en plus depuis le début du confinement, a annoncé ce jeudi le secrétaire d’État à la Protection de l’enfance Adrien Taquet, qui s’est dit à la fois « vigilant » et « inquiet ».

Les violences engendrées par le coronavirus constituent une pandémie.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.