Les FEMMES sont « querelleuses, tracassières, ergoteuses, mesquines et avares…». Sigmund Freud

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

On peut se demander ce que Freud comprenait vraiment des FEMMES…

Certains de ses textes décrivent les femmes comme des hommes ratés, d’éternelles enfants, des créatures râleuses, hystériques qui ne gagnent rien à étudier. De là à se demander ce qu’il comprenait vraiment d’elles…

L’énigme du féminin repose sur une réalité anatomique : les femmes n’ont pas de sexe visible, et cette particularité morphologique les rend opaques. À la place du pénis, chez les filles, il y a… rien, affirme Freud. Et c’est à partir de cette perception décevante et plutôt angoissante que les petits se forgent une croyance un peu méprisante qu’ils conserveront toute leur vie : une femme est un homme châtré, un mâle qui a perdu son organe, c’est-à-dire bien peu de chose – rien qui enseigne quoi que ce soit sur la féminité.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.