11 July, 2020
HomeOn RemarqueExpositionsLes femmes s’exposent

Les femmes s’exposent

Nous sommes en 2020, et les photographes femmes sont loin d’accéder à une juste reconnaissance de leur travail. Depuis la première édition du festival, en 2018, des actions institutionnelles ou militantes ont fait bouger des lignes : le parcours ELLES X, à Paris Photo, à l’initiative du ministère de la Culture, ou le « Manifeste pour la Photographie » par le collectif #La PartDesFemmes.

Les chiffres le prouvent, les femmes photographes existent mais ne sont pas vues. Nous pourrons toujours trouver des contre-exemples : plusieurs femmes photographes sont reconnues, comme Véronique de Viguerie qui a reçu récemment deux prix prestigieux. Mais c’est loin d’être suffisant.

Nous devons nous sentir tous concernés. Je suis convaincue qu’il faut agir pour changer la situation, que le monde de la photo doit être plus novateur et progressiste, et aller chercher de manière volontariste les photographes femmes pour qu’elles puissent produire et développer leur travail. La photographie nous informe sur le monde, la diversité du regard est indispensable, c’est une responsabilité collective.

L’initiative du festival part d’une autocritique : cheffe du service photo dans un grand hebdomadaire d’informations, j’aurais dû faire une place plus importante aux photographes femmes. Les Femmes s’exposent, c’est une forme de réparation. Cette deuxième édition restera dédiée aux femmes photographes professionnelles dans des catégories et styles volontairement éclectiques pour s’adresser à différents publics.

Béatrice Tupin, directrice du festival

Le festival LES FEMMES S’EXPOSENT a pour vocation de valoriser et récompenser les travaux des femmes photographes et, ainsi, de soutenir les nouvelles générations comme
les anciennes.
Cette troisième édition se déroulera du 7 août au 25 septembre, à Houlgate en Normandie, avec :
• 14 expositions en extérieur dont une résidence
• 3 prix qui récompenseront des travaux sur des thèmes variés
• 2 projets pédagogiques

Share