Les femmes épargnantes sont « plus fidèles à leur banque que les hommes »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Une fidélité pas toujours récompensée…

Les femmes sont moins susceptibles que les hommes de déplacer leurs économies pour obtenir un meilleur taux d’intérêt, révèlent de nouveaux chiffres.

Une étude menée par Hargreaves Lansdown a révélé que 43 % des femmes n’ont jamais changé de banque, contre 36 % des hommes.

De plus, les femmes sont plus susceptibles de dire qu’elles n’ont pas l’intention de changer de compte – 68 pour cent contre 58 pour cent.

Lorsqu’on leur a demandé pourquoi elles n’avaient pas changé, les femmes étaient moins intéressées par le taux. Elles disent qu’elles ne pensaient pas qu’il valait la peine de perdre une relation de confiance et de commodité à cause des « récompenses » qu’apporte le changement.

Sarah Coles, analyste en finances personnelles chez Hargreaves Lansdown, a déclaré : « Le problème, c’est que le taux importe vraiment. »

Les femmes sont également beaucoup plus susceptibles de détenir la majeure partie de leur épargne auprès de la même banque que celle où elles ont leur compte courant, et plus de femmes que d’hommes ont déclaré qu’elles avaient conservé leur compte d’épargne parce qu’elles faisaient confiance à leur banque.

Près d’un quart des femmes (22 pour cent) ont déclaré que le changement de « fournisseur » était trop compliqué par rapport à 19 pour cent des hommes.

Cole a dit : « L’échange n’a pas besoin d’être une corvée. Maintenant vous pouvez comparer les comptes et les ouvrir en ligne, donc vous pouvez littéralement les trier à l’heure du déjeuner. » Elle a ajouté : « La confiance ne devrait pas être un problème non plus. »

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.