« La supériorité de la femme sur l’homme est dans l’essence de l’humain », Michel Serres

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Le libre penseur de la nature et de l’éducation

Michel Serres est décédé samedi 1er juin, à l’âge de 88 ans. « Il est mort très paisiblement à 19 heures entouré de sa famille »

Pour le philosophe Michel Serres, « la supériorité de la femme sur l’homme, de la femelle sur le mâle, est dans l’essence de l’humain, essence de la naissance de l’humain ». L’historien des sciences exprime toute son admiration pour les mères et dit « préférer la maternité à la politique »…

« Il y a deux sexes, et il n’y a que deux sexes, les mères et les autres »

En écrivant ces mots dans un de ses premiers essais, le philosophe Michel Serres, voulait signifier son admiration pour la maternité, pour la supériorité spécifique de la femelle sur le mâle,  » en raison des neuf mois de grossesse, sans aucun rapport de durée avec le frémissement bref de l’orgasme masculin « .

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.