10 August, 2020
HomeJe m'informeCultureLa musique pour dénoncer les violences conjugales et les discriminations que les femmes subissent au quotidien

La musique pour dénoncer les violences conjugales et les discriminations que les femmes subissent au quotidien

La musique, un vecteur clé de réussite d’une révolution

Les discriminations sexistes et les violences conjugales que subissent les femmes au quotidien sont un sujet grave. Ces violences sont un fléau connu et vécu par des millions de femmes à travers le monde. 

En Afrique les statistiques sont difficiles à obtenir mais comme partout dans le monde 100% des femmes ont déjà subi au moins une fois une situation d’harcèlement. La protection et la valorisation des droits de la femme raisonne naturellement pour moi comme étant la lutte la plus importante de notre génération.

Pour mener ce combat, nous utilisons toutes les armes que nous avons à notre disposition et la musique s’est révélée depuis la nuit des temps un vecteur clé de réussite d’une révolution. La Marseillaise, l’hymne national français illustre bien mon propos, elle est un bel exemple de chanson engagée pour la liberté des droits pourtant c’est aussi une déclaration de guerre (Rouget de Lisle 1793).

La musique est un langage à part entière qui a la capacité de toucher la sensibilité d’un auditeur jusqu’au cœur et son action est encore plus efficace quand elle a du succès.

Quand la musique est accompagnée de paroles poignantes pleines de convictions elle crée une émotion. Dans notre cas, nous cherchons à porter une indignation qui mènera  à une prise de conscience.  Celle du respect entre hommes et femmes. Puisque c’est la base de toute relation.

Pour captiver  l’attention de l’auditeur je prends comme complice des éléments tel que la rythmique, la cadence et le débit du texte.  Le message  est diffusé dans la bonne humeur et l’ambiance. Et même si l’auditeur n’adhère pas à la cause il se retrouve embarqué par celle-ci. De façons inconsciente, on réussi à captiver une plus grande audience.

Le  ton de l’accusation n’est plus porteur comme il l’était au temps d’Emile Zola avec sa célèbre  tribune «J’accuse ».

Aujourd’hui, c’est d’avantage par le biais de l’humour et la dérision que notre message a de l’impact. Ainsi hommes et femmes se retrouvent sur une même piste de danse à s’ambiancer sur une musique entrainante et des paroles divertissantes et non moins engagées. L’usage d’une langue très répandue des paroles simples permet de sensibiliser un maximum de personnes sur plusieurs continents.

Pour moi il était capital de diriger mon message vers  la jeune génération afin qu’elle soit sensibilisée, et qu’ils ou elles ne reproduisent pas les schémas erronés des générations de nos pères.  Il est important pour les artistes féministes comme moi de faire évoluer notre style et suivre les tendances musicales  actuelles pour parler le même langage que notre cible tout en diffusant notre message. En adoptant les codes et les attitudes des jeunes, nous les touchant au cœur par notre message et c’est ainsi  j’ai écrit et composé mon single « Respectez-nous »

Mon single « Respectez-nous » rassemble tous les ingrédients du féminisme joyeux. Une musique divertissante pour sensibiliser.

Pamela Badjogo, musicienne, chanteuse, compositrice et féministe

Share