La grande guerrière Viking oubliée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

« Une jeune fille qui combattit parmi les plus braves, ses cheveux libres flottant sur ses épaules.»

En Suède, le site archéologique de Birka comprend la tombe d’un important guerrier viking, enterré avec des armes, des chevaux et des symboles de tactiques et de stratégies guerrières. La tombe d’un homme, ont supposé ses découvreurs. Jusqu’à ce que des études révèlent qu’il s’agissait en réalité d’une femme.

Une étude ostéologique menée par la bio archéologue de l’université d’Uppsala en Suède confirme l’hypothèse : les ossements sont féminins, et le grand guerrier était en fait une grande guerrière. Dans le milieu de l’archéologie, des voix remettent immédiatement la découverte en question : les ossements auraient pu être déplacés, mélangés, confondus avec ceux d’une autre tombe. 

Pour répondre à ces doutes, une équipe placée sous la supervision de l’archéologue Charlotte Hedenstierna-Jonson mène une étude de l’ADN des ossements. Les résultats de l’étude sont sans appel : l’ADN est féminin et indique la présence d’un seul individu dans la tombe. La guerrière viking avait atteint un âge au-delà de 30 ans, et l’étude souligne un mode de vie mobile. 

« Ladgerda, qui, malgré le fait qu’elle était une jeune fille, avait le courage d’un homme, et combattit parmi les plus braves avec ses cheveux libres flottant sur ses épaules. Tous furent émerveillés par ses actes incomparables, car ses cheveux volant dans son dos trahissaient le fait qu’elle était une femme. »

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.