La femme est l’avenir du décideur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

A l’occasion des 10 ans de la loi Copé-Zimmermann, qui impose 40 % de femmes dans les conseils d’administration des entreprises, Marine Balansard, qui codirige le cabinet de conseil Ariseal, analyse ce qui fait des femmes des « décideuses » différentes, et souvent plus performantes.

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire annonce vouloir des quotas des femmes dans les instances dirigeantes des entreprises, lieux de décision par excellence. Alors que culturellement et dans l’imaginaire collectif, la décision demeure plutôt associée au masculin, de plus en plus de femmes souhaitent accéder à toutes les sphères d’exercice du pouvoir.

Quelles sont les conséquences attendues de ce rééquilibrage ?

Y aurait-il des spécificités de la décision au féminin ?

Les femmes seront-elles bientôt des décideurs « comme les autres » ?

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.