FEMMES, cancer et tatouage !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Elles ont eu un cancer, une brûlure, une cicatrice. En faisant tatouer leur peau meurtrie, elles se sont reconstruites. 

De plus en plus de femmes qui ont eu un cancer, une opération, une brûlure, ont recours au tatouage pour recouvrir une cicatrice, ou juste pour faire un pied de nez à la maladie. « Cela fait partie du processus de réappropriation d’un nouveau corps, estime Pascal Pujol, cancérologue au CHU de Montpellier (Hérault). Certaines n’auraient jamais eu recours au tatouage sans cela mais, face à ce corps qui a changé, elles s’autorisent de nouvelles choses. C’est comme si elles mettaient une marque esthétique assumée et revendiquée sur une marque douloureuse. »

© Photo Philippe Lopez

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.