Encore un siècle avant l’égalité hommes-femmes…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Accident de parcours ou retournement de tendance ?

Selon le World Economic Forum (WEF), après dix ans de progrès constants en matière de parité, les inégalités entre les hommes et les femmes se sont creusées en 2016.

Un constat qui ressort de   des inégalités entre les sexes dans le monde du travail, mais aussi dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la politique de quelque 144 pays.

La France au 11e rang

Dans le détail, l’Europe de l’Ouest demeure la région la plus performante en matière de réduction des inégalités de genre, devant l’Amérique du Nord. La région Moyen-Orient et Afrique du Nord est, à l’inverse, la moins bien classée.

Dans le classement général, qui reste dominé par les pays du Nord de l’Europe – Islande, Norvège et Finlande -, la France gagne six places et arrive au 11e rang, grâce notamment à ses progrès en matière d’égalité dans le domaine politique. En 2006, lors du premier rapport, elle était en 70e position.

Une plus grande égalité entre hommes et femmes aurait un effet non négligeable sur la croissance économique et la création de richesses.

Une égalité parfaite apporterait ainsi près de 1.750 milliards de dollars au PIB des Etats-Unis.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.