Égalité femme-homme : l’Union européenne fixe des quotas dans les entreprises privées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

L’Union Européenne va fixer des quotas de femmes dans les entreprises privées. Ces quotas devront s’appliquer d’ici à la mi-2026.

Onze ans après que la Commission européenne a proposé l’instauration de quotas dans les entreprises privées du territoire, le projet a finalement été voté mardi 7 juin. Un compromis a été trouvé entre les négociateurs des États membres de l’Union et le Parlement européen. Ce compromis devrait permettre d’augmenter la proportion de femmes dans les conseils d’administration des entreprises de l’Union européenne. 

Actuellement, neuf des vingt-sept États membres légifèrent sur l’égalité femme-homme dans les conseils d’administration. En France par exemple, le seuil minimal de sièges occupés par des femmes est fixé à 40%, il est de 45% dans la réalité. 

Les nouvelles règles décidées par la Commission européenne imposent aux entreprises cotées des pays membres qu’au moins 40% des sièges non exécutifs soient occupés par des femmes, ou bien au moins 33% des sièges exécutifs ou non. 

Des pénalités sont prévues pour les États dont les entreprises ne respecteraient pas ces quotas. Quant aux entreprises elles-mêmes, elles devront « appliquer des critères transparents et non genrés » pour « donner la priorité au sexe sous-représenté » lors du recrutement et lorsque deux candidats ont les mêmes qualifications. 

Source Philippine Rouvière Flamand RTL.fr

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.