CAC 40 : où sont les FEMMES ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Dans leurs comités de direction, c’est toujours le même défilé de cravates !

Au milieu d’une masse de mâles en costume sombre ou en bras de chemise, on peine à trouver les FEMMES, sauf chez Engie, dirigé depuis par Isabelle Kocher. Une aberration !

Les FEMMES représentent 36 % des effectifs des grands groupes, 30 % des cadres et seulement 11 % des dirigeants.

« Plus on se rapproche des lieux de pouvoir, moins il y a de FEMMES, constate Sophie Binet, secrétaire générale adjointe de la CGT cadres, en charge de l’égalité. Quand on aborde ces sujets avec les directions, on s’entend souvent répondre que c’est « faute de candidates ». Il semble pourtant a priori plus facile de trouver une FEMME pour un comex, que dix FEMMES pour un conseil d’administration. »

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.