Blanche Gardin, cette féministe qui aime les hommes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Les contours d’un nouveau féminisme sans victimisation

Blanche Gardin invite à penser les contours d’un nouveau féminisme : sans victimisation, pragmatique et dédramatisant, celui-ci envisage une certaine manière d’être femme, sans volonté particulière de le revendiquer, de parler ou d’apparaître en tant que telle – attitude au monde plus qu’appartenance à un ordre – à travers laquelle on pourrait, en tant qu’individu fort plutôt qu’en tant que «femme», décider que tout ne fait pas symptôme, choisir d’ignorer les regards, les sifflements lourds, les pénibles «mademoiselle», les intolérables et odieux «femelle» ou «sale pute», les mépriser sans s’appesantir, cultiver – dans notre intérêt – une indifférence délibérée, non par reddition mais par conviction, au contraire, que nos forces vives doivent servir non pas seulement à réagir mais à agir, c’est-à-dire à créer, à inventer des discours neufs, des œuvres inédites, des situations premières, à l’image de l’humoriste.

Ce néoféminisme tire les leçons de l’ère #MeToo (sans la désavouer pour autant, mais en en soulignant les excès parfois infantilisants pour les femmes) : à la déperdition d’énergie des saillies belliqueuses de celle-ci, le féminisme flegmatique de l’humoriste invite à préférer et à pratiquer un «souci de soi» – un exercice de notre liberté – accroissant notre puissance et notre présence d’abord en tant qu’individu et, par-là, de facto, en tant que femme.

La parole de Blanche Gardin est libre.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.