Arrêtez le clic fou qui aspire vos données personnelles !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

FaceApp, vous consentez à ce que vos photos soient utilisées

Depuis quelques jours, vous, vos amis ou connaissances ont probablement pris un sacré coup de vieux sur les réseaux sociaux. Ce filtre qui rajoute des cernes et des rides sur vos photos, c’est l’application de retouche FaceApp qui en est responsable. Pourtant malgré son succès planétaire, cette application a de quoi soulever des questions notamment en matière de protection des données à caractère personnel.

Même s’il est possible de bloquer l’accès de ce genre d’application à votre galerie, les conditions d’utilisation de FaceApp ne semblent pas être en faveur de la sécurité et la confidentialité de vos données. Si le but est de passer un bon moment en découvrant votre visage modifié, les conséquences peuvent être plus complexes.

 Il faut se poser la question de la responsabilité et de l’éthique dès la conception même de l’application et non après.

Le monde d’Internet et des applications a besoin de plus d’éthique.

Pensez-y donc lorsque vous y transférerez vos selfies.

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.