À PEINE 6% DES ENTREPRISES RESPECTENT L’EGALITE SALARIALE FEMMES-HOMMES

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Remettons la pyramide à l’endroit !

Une inégalité persistante est celle des écarts de salaires entre les femmes et les hommes. En 2020, ils sont de 19% toutes catégories professionnelles confondues et représentent 16,8% chez les ouvriers, 7,9% chez les employés, 14,2% chez les professions intermédiaires et 20,6% chez les cadres.

Selon une étude du ministère du travail réalisée auprès de 40 000 entreprises françaises de plus de 50 salariés, seules 6% des entreprises versent des salaires égaux à leurs employés. Pour les entreprises de 1 000 salariés, seules 1% d’entre elles est exemplaire.

Ces écarts salariaux reflètent la répartition différenciée des hommes et des femmes dans l’emploi (les femmes sont moins souvent cadres que les hommes et occupent plus souvent des postes peu qualifiés).

Malgré la progression du niveau moyen d’éducation des femmes et l’interdiction de toute forme de discrimination envers les femmes, la répartition des femmes et des hommes sur le marché du travail évolue peu et c’est cet inégal accès à l’emploi qui est le principal facteur de la persistance des écarts de salaires entre les femmes et les hommes.

Au-delà de la législation, ce sont donc les comportements et les mentalités qui doivent encore évoluer.

Parmi les actions prioritaires, la formation des managers et salarié.e.s est perçue comme le principal vecteur pour lutter contre les manifestations sexistes, elle est plébiscitée par plus de 50% des femmes et hommes.

Ne soyons plus témoins mais acteurs en nous formant pour un meilleur « travailler ensemble ».

Michael John Dolan

Réagir, intervenir, suggérer ? Nous vous écoutons : contact@womentoday.fr

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.