6 chercheurs démissionnent du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

« (…) un véritable camouflet pour tous les efforts réalisés depuis quelques années pour promouvoir la place des femmes dans le monde académique et pour la reconnaissance des études de genre »

Six membres de cette instance consultative indépendante, chargée de publier un rapport annuel sur le sexisme en France, ont présenté leur démission lundi 15 juillet en dénonçant « l’absence de femmes chercheuses » dans le nouveau « collège des personnalités qualifiées ».

Les six scientifiques démissionnaires déplorent eux aussi « l’invisibilisation des chercheuses d’un champ qu’elles ont constitué » et estiment ne pas pouvoir siéger dans ces conditions. « Ça aurait été aller à l’encontre de nos propres convictions, affirme Gaël Pasquier, maître de conférences en sociologie et membre du HCE depuis 2016.

Il nous semblait qu’en restant, nous ne servions pas l’institution. Chaque avis qui aurait été rendu par le Haut Conseil aurait été suspect du fait de ce manque d’ouverture. »

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.