50 FEMMES disparues depuis le 1er Janvier !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Tuées par leur compagnon ou ex-conjoint  au cours des quatre derniers mois.

« On était à un décès tous les trois jours, cette année on est plutôt à un tous les deux jours. »
Gwenola Joly-Coz, présidente du tribunal de grande instance de Pontoise

En 2017, 130 FEMMES ont été tuées par leur compagnon ou ancien compagnon. Selon le décompte fait par le collectif #NousToutes au 7 mai, 50 ont été assassinées depuis le début de cette année. Parmi les derniers cas médiatisés, celui d’une FEMME tuée d’un coup de pistolet dans le Var, une heure après le passage des gendarmes au domicile conjugal.

En 2018, les  » téléphones grave danger « , des mobiles dotés d’une touche directe pour appeler les secours déployés sur l’ensemble du territoire en 2014, ont permis plus de 400 interventions des forces de l’ordre, presque deux fois plus que l’année précédente.

Chaque année, en France, près de 220 000 FEMMES subissent des violences de la part de leur conjoint ou ex-conjoint.

En photo, Marie Alice Dibon, 53 ans, assassinée le 19/04/19

Depuis plus d’un an, Women Today, (ex-Sarasvatî) et sa Lettre des femmes hebdomadaire explorent toutes les facettes du féminin et du féminisme. Donnent la parole à celles et à ceux qui misent sur la réflexion, plutôt que sur la division, pour éveiller les esprits, faire avancer la parité et reculer les inégalités.

Chaque semaine, son lectorat (60 % de femmes et 40 % d’hommes, toutes générations confondues) s’accroit et porte son message d’engagement positif. Mais parce que Women Today a fait le choix dès le départ de fonctionner sans publicité ni sponsor, nous avons besoin de vous afin de continuer à grandir et faisons appel aujourd’hui à vos dons.

Merci infiniment par avance de vos précieuses contributions.